Caractéristiques de la Matra Murena et la Matra Bagheera

La Matra Bagheera et la Matra Murena sont des véhicules de sport à moteur central à traction arrière produite de 1973 à 1983 par le constructeur d’automobile français Matra. Leur modernité a fait plus ou moins leur succès.

La Matra Bagheera

Lancée en 1973, la Matra Bagheera était l’espoi r français d’une réelle voiture sportive. Elle était en adéquation avec son temps. Son prix très compétitif découlait de la réutilisation des pièces du partenaire Simca. Matra avait également pensé à créer une version plus sportive de la Bagheera, la U8.  de deux moteurs de 1300 Cm3 Simca,offrant un huit cylindres en U de 2. 588 cm3. Développant 168Cv, ce moteur permettrait une pointe à 220 km/h ! Toutefois, le véhicule resta au stade de prototype.Les premiers modèles de la Bagheera atteignait les 185 km/h en vitesse de pointe et mettaient 33,5 secondes pour avaler le 1000 mètres départ arrêté. En 1975,avec les déclinaisons 1307/1308, la Matra Bagheera dispose d’une quatre cylindres de 1442 cm3 qui offre 90Cv, la vraie puissance pointe son nez avec cette version nommée Bagheera S.

La Matra Murena

La Matra Murena a été le successeur de la Bagheera. Il s’agit d’une voiture de sport à moteur central à traction produite de 1980 à 1983 par le groupe d’ingénierie français Matra. Elle suivait donc le concept inédit des trois places de front de son prédécesseur, la Matra Bagheera. Cependant, elle n’a pas eu le même succès. En 4 ans seulement, 10 680 exemplaires ont été mis en vente. Son style a été confié au designer français d’origine grecque Antoine Volanis sous la direction de Philippe Guèdone. L’usine de fabrication se trouvait sur la commune de Romorantin-Lanthenay, dans le département du Loir-et-Cher, dans le centre de la France. La Matra Murena se conduisait via deux mécaniques au choix provenant de Simca Talbot.

Un succès mitigé

La Matra Bagheera tout comme la Matra Murena découlent toutes deux de la cooptation entre Matra et Simca. Cependant, la Murena a été le dernier fruit de leur collaboration. En huit ans, c’est 47 796 exemplaires de Bagheera qui ont été vendus. Le modèle a donc été une grande réussite pour le constructeur de Romorantin-Lanthenay.Malheureusement, sa remplaçante n’a pas connu le même renommé.Le moteur peu sportif et la concurrence des GTI ont eu raison d’elle. Dès améliorations ont vu le jour jusque dans le milieu des années 80 avant l’arrêt total de leur production.