La voiture de sport Matra : histoire, constructeur, salon…

Matra a débuté dans le secteur de la défense, avant de basculer vers le monde spatial et de se spécialiser dans le milieu automobile. Depuis les années 60, elle était réputée dans le domaine du sport automobile. Vous trouverez dans cet article tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

La naissance de la voiture de sport Matra

Désireux d’élargir et de varier les activités de l’entreprise Matra, Marcel Chassagny et Jean-Luc Lagardère s’orientent vers le lancement des véhicules signés Matra. La recherche constante de la perfection conjuguée avec un solide esprit d’équipe ont poussé ces promoteurs à mettre en place un département course en 1964. Profitant de l’image et des expériences de l’entreprise en matière de communication, rapidement, en participant aux diverses compétitions, la voiture de sport Matra s’est faite un nom, surtout auprès du jeune public de l’époque. Après avoir enregistré des succès, un département production a été installé. L’idée était de réaliser des voitures en utilisant des technologies novatrices et futuristes. La collaboration avec René Bonnet a permis à Matra de concrétiser ses projets.

Le parcours des voitures de sport Matra

La fabrication des voitures Matra de modèle Djet a abouti à la réalisation de la MS1. Dès 1965, celle-ci a été remarquée avec sa participation aux concours réservés aux voitures de sport. Sa première victoire la même année à Reims avec Jean-Pierre Beltoise en Formule 3 a été annonciatrice d’une succession de bonnes nouvelles. La Matra a ensuite pris part à la Formule 2, et a remporté le championnat des pilotes avec Jackie Ickx au volant de la MS7. L’aide du gouvernement français a permis la construction d’automobiles aptes à concourir aux 24 heures du Mans et à la Formule 1. La MS9 a ainsi vu le jour. Viennent par la suite la MS10 et la MS11, les premières véritables monoplaces adaptées à la Formule 1. Avec près de 124 victoires et donc plusieurs titres de mérite obtenus, la réputation de la Matra sportive a grandi de plus en plus. Un parcours exemplaire est constaté malgré quelques difficultés.

L’évolution des voitures de sport Matra

La fameuse MS1 pour ses performances en Formule 3 ouvre le bal dans le grand livre de collection de voitures de sport Matra. Vient ensuite la 530 en 1967 avec un nouveau moteur sans précédent appelé Ford V4. Divers changements effectués sur ce Chef-d’œuvre entre 1969 et 1970, ont donné naissance à la 530LX. À partir de l’année 1973, toute une série de Bagheera était présente sur le marché pour participer au rallye. Le modèle 630 doté d’un moteur Ford a étonné le monde par sa puissance. La Matra 670 et la Matra 670B ont ravagé les trophées se trouvant sur leur passage Cependant, la MS120, la MS120B et la Matra 660 étaient une déception pour la section sportive Matra.